A la recherche du Graal :

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

SpookyFoxRatty

Message  Invité le Lun 12 Mai 2008, 14:32

alien
Très cool la fic' !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Graal :

Message  Gaïa le Sam 17 Mai 2008, 23:51

mais si j'aime!!!
avatar
Gaïa
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://joe-flanigan-fan.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

o_O

Message  Miss_Evan_Lorne le Sam 24 Mai 2008, 15:50

Chapitre 6 : Arthur et Guenièvre :


Nous arrivions devant l'abbaye, elle était immense, et surtout en mauvaise état.
Nous rentrâmes dedans, John referma la porte derrière nous solidement, au cas où les Wraiths viendraient jusqu'ici...
Nous entrâmes dans une sorte d'ancien salon. Carson me fit allonger sur le vieux canapé poussiéreux...
- Comment elle va demanda un peu plus loin John à Carson.
- Comme quelqu'un qui a fait une chute de plusieurs mètres. Cela répond à votre question ?
John soupira.
- Jusqu'à demain matin, on ne boupe plus.
Carson hocha de la tête. J'étais allongé, et je penais à la phrase que j'avais vu écrite sur le mur, quand j'eue un éclair de génie.... " Le tombeau renferme l'abscisse", cela devait sûrement être un des tombeaux qui se trouvaient dans l'abbaye même !!! Dans celui du roi Arthur ou de la reine Guenièvre !!!
Je me levais pour aller le dire à John qui discutait avec le major Lorne.
- Eh !!! Qu'est ce que vous faites ?! Restez allongée !! me cria Carson.
D'un coup les lumières s'éclairairent... Mc Kay avait réussit (un exploit pour lui xD) à les allumer.
Carson voulait me forcer à me rallonger....
- Lachez moi, lachez moi !!! Je VEUX (j'insistais bien sur ce mot) aller voir le tombeau d'Arthur et de sa femme. Ils sont dans l'abbaye.
- Hors de question, vous en bougez pas, me fit Carson.
- Il a raison, vous êtes bléssée, vous devez vous reposez, continua John.
Je me retournais vers le major Lorne et lui fit un regard suppliant.
- Monsieur... on devrait... aller jeter un coup d'oeil vite fait... demain matin.
- Bon, d'accord..... allez au lit tout le monde !
Tout le monde s'endormit sauf Mc Kay qui avait la trouille, et moi qui n'arrivait pas à dormir...
Nous étions tous dans des sacs de couchage. Vers quatre heures du matin, je décidais d'aller explorer l'abbaye. Je pris une lampe de poche et me leva.
- Qu'est ce que vous faites ? me chuchota Rodney qui était visiblement inquiet.
- L'exploration me démenge, vous venez ?
- Euh, non merci. Mais vous y allez pas seule ?
- Si.
- Attendez je réveille le maj...
- Non ! Vous ne réveillez personne !
Je me dirigeais vers le grand couloir, il faisait sombre, je regardais par une fenêtre, dehors tout était mort.
Je continuais mon chemin, j'arrivais dans une grande salle à manger, je l'explora mais il n'y avait rien, pareil pour la cuisine, je me dirigeais de nouveau dans le couloir.
- Ronon ?
- Oui.
- Qu'est ce que vous faites ? dit Rodney paniqué de me voir toujours pas revenu.
- Je me lève.
- A quatre heures du matin ?!
- Oui.
- Ah...
Il jetta un rapide coup d'oeil aux alentours.
- Une minute...
- Quoi ???!
- Il manque quelqu'un !
- Vous êtes sûr ? Mais non... elle est là !
- Je n'ai jamais parlé d'une quelquonque personne féminine.
- Oups...
- Où est Darwin ?!
Mc Kay se leva de son sac de couchage.
- Euh... ben allez explorer l'abbaye peut-être...
- Elle est seule ?
- Oui.
- oh c'est pas vrai...
- Taisez vous y'en a qui dorment ! leur cria John.
- Darwin a disparut.
- Quoi ?!
Il fit un bond, et Teyla se réveilla en sursaut.
- Mc Kay, réveillez les autres, ordonna John.
- Mais elle est juste partit explorer les environ...
- En plus vous étiez au courant ?! lui cria dessus le colonnel.
- Ben oui.
- Et vous l'avez laissé partie seule ?!!
-...
- Que ce passe t-il colonnel ? demanda le major Lorne.
- Darwin à encore disparu... Regardez votre détecteur de vie on la repérera.
Rodnez s'exécuta.
- Oh oh...
- Quoi ?
- Elle n'est pas seule...

- Darwin a disparut.
- Quoi ?!
Il fit un bond, et Teyla se réveilla en sursaut.
- Mc Kay, réveillez les autres.
- Mais elle est juste partit explorer les environ...
- En plus vous étiez au courant ?!
- Ben oui.
- Et vous l'avez laissé partie seule ?!!
-...
- Que ce passe t-il colonnel ? demanda le major Lorne.
- Darwin à encore disparut... Regardez votre détecteur de vie on la repérera.
Rodnez s'exécuta.
- Oh oh...
- Quoi ?
- Elle n'est pas seule...

Je continuais de marcher, je vis un vieux mirroir, je m'en approchais.
Je regardais mon reflet, je sentis un air glacial derrière moi...
Qui était de plus en plus froid...
Je regardais dans le mirroir, et je vis que je n 'étais pas seule.

- Qui est avec elle ?
- Je sais pas, il y a juste une précense très faible...
- On les repèrera vite, Cadman, Carson et Lorne, Teyla, Ronon et Mc Kay avec moi, Bellick et Cofflin vous restez ici au cas où elle reviendrait, on garde un contact radio toute les 15 minutes. Mc Kay ça fait combien de temps qu'elle est partit ?
- Environ une demi heure.
Tout le monde était partit à ma recherche.
- Lieutenant vous savez où elle peut être partit ? demanda Carson en route.
- Sûrement au tombeau...
- Et c'est où ? demanda à son tour le major Lorne.
- Comme si je le savais... où est ce qu'elle a bien pu partir encore...
- Continuons dans le couloir, on va bien finir par la trouver, elle a pas disparut quand même... fit Carson.
Après quelques secondes de marche et de discussion :
- Vous avez entendu ce bruit ? fit le lieutenant Cadman en sursaut.

Dans le mirroir je vis le reflet d'une femme qui posait sa main sur moi, mais je ne sentais rien, à par le souffle glacial... un fantôme !
Je poussais un cri aïgu. Le mirroir explosa et je me mis à courir.
Quelques secondes après je me retrouvais devant la porte d'une cave.
Je voulais me cacher dedans, je descendis les escaliers mais j'entendis quelque chose derrière moi... le verrou de la porte...
Je remontais, impossible d'ouvrir la porte de l'intérieur !!
Paniquée, je redescendis.
Je regardais les alentours, la femme était devant moi !
Je recriais un coup, mais ne voyant aucune réaction agressive de sa part, je la regardais, et lui adressais la parole :
- Vous... êtes morte ?
Je fus surprise car elle me répondit.
- Il y a cela des siècles.
Et l'abominable froid se transforma en douce chaleur.
- Euh.. pouvez vous... me faire sortit d'ici ?
- Non.
- Mais pourquoi ?
- Pourquoi êtes vous ici ?
- Pour le Graal.
- Il n'est point ici.
- Et le tombeau... de... du roi Arthur et de sa femme Guenièvre.
- Vous l'avez en face de vous.
- Vous... vous êtes Guenièvre... ?
- Effectivement. Et je sens dans votre âme et dans votre coeur, que je puisse vous faire confiance. Alors suivez moi.
Elle disparut et j'entendis le verrou s'ouvrir.
- Euh.. merci.
Je remontais les escaliers.
Quand je vis arriver dans le couloir Carson, Laura et Lorne.
- Mais vous êtes complètement cinglé de partir comme ça, seule en plus et blessé ! me cria Carson, mais... vous n'avez plus rien...
- Ah bon...
Effectivement, ma blessure avait complètement guérit... il n'y avait plus de trace....
- Venez on retourne avec les autres, fit le major.
- Non, je suis sur le point de trouver le tombeau.
- Oui ben on reviendra plus tard quand il fera jour...
- Mais.. non, je dois...
Il me prit par le bras pour me forcer à avancer, quand un mystérieux courant d'air glacial l'envoya contre le mur.
- Major ça va ? lui demanda Carson.
- Très bien...
Il était un peu assomé...
- Comment tu as fait ça ... ? me demanda Laura.
Tout les trois se tournèrent vers moi.
- Eh c'est pas moi !
Guenièvre apparut devant moi, Carson cria, et Laura se poussa.
- Qu'est qu'est ce ... qu'est ce que c'est ? demanda Carson.
- Cette chose est une femme, lui répondit Guenièvre, du moins ce qu'il en reste.
Je vis qu'il lui manquait une main...
- Et cette chose, espère que ce monsieur a eut très mal, rajouta-t-elle en parlant du major Lorne.
- Hum hum... Je vous présente... Guenièvre, la femme d'Arthur.
- Parfaitement, dit-elle sèchement.
Elle traversa le major Lorne et continua à travers le couloir.
- Attendez moi ! Vous allez au tombeau ?
- Non, au toilette, bien sûr que je vais au tombeau !
Elle me regardait malicieusement.
Les autres nous suivirent malgré eux...
- C'est ça la précense que Mc Kay a identifié ? demanda doucement Lorne à Carson.
- Je pense...
- Et cette chose a des oreilles ! leur cria t-elle.
- Et du caractère...rajouta le major Lorne.
Le major raconta qu'il m'avait trouvé au colonnel et aux autres, et ils leur dit de se rejoindrent au salon.. car cette précense était comment dire.... fantômatique...
Eviron 10 minutes après nous vîmmes tout le monde dans le salon. Ils restèrent sans voix en la voyant et Mc Kay s'évanouit....
Elle voulut aller chercher son mari, pour nous le présenter.
Le major Lorne explica la situation au colonnel Sheppard.
- Ca va ? demandais-je au major Lorne.
- Très bien, merci.

Puis elle revint quelques minutes plus tard, avec un homme... c'était le roi Arthur.
- Arthur !!!
- Mon cher défunt mari je te présente, Anja Darwin, elle cherche notre tombeau et le saint Graal. Tu peux lui faire confiance, tu la connais... par contre lui...
Elle se tourna vers le major d'un air degoût.
- Hum hum..., bref.
- SIr Arthur Pendragon, ancien roi de Bretagne.
Il se courba devant nous.
John passa devant moi.
- Tu disais quoi tout à l'heure ? demanda Arthur à Guenièvre.
- Excusez moi, qu'est ce que vous nous voulez ?
- Pardons ? Ce que nous voulons ? Enfin plutôt ce que vous voulez...
- Alors ce que je veux c'est un tripleburger avec un soda, et peut-être le Graal...
Arthur chuchota quelque chose à Guenièvre.
- Suit moi, me dit Guenièvre je te mènnerais à mon tombeau... Ah... les descendants...
Nous la suivîmes donc, Arthur aussi d'ailleur. Je me mis à côté d'elle.
- Euh... pourquoi vous avez... euh...
- Une main en moins ? continua t-elle.
- Euh... oui.
- Je me la suis faites coupé quand le roi, a apprit que je le trompais avec le chevalier Lancelot du Lac.
- ...
- Vous avez eu un enfant avec Lancelot pas vrai... ?
- Hum, nous sommes bientôt arrivés.
Elle nous fit monter des escaliers très étroit, et, arrivés en haut, nous étions sur une tour. Quand Arthur et Guenièvre traversèrent un mur... il n'y avait pas de porte... juste un vase....


- Euh... excusez nous, mais nous ne sommes pas des fantômes...NOUS.... dit John.
Guenièvre, vexée, revint, et lui cria :
- Eh bien, ouvrez le passage !!!
- Et comment ? lui dit Mc Kay.
- Utilisez le vase et ce que vous avez en vous !
- Quoi ?
Puis elle disparut...
J'avais compris dans son regard, enfin ce qu'il en restait, ce qu'elle voulait dire.
- Major, passez moi votre couteau s'il vous plait.
Il me le donna.
- Euh.. qu'est ce que vous faites ? demanda inquiet John.
Je pris le bras de John et lui fit une petite coupure. Le sang coulait dans le vase. Puis nous entendîmes un bruit sourd, et une entrée s'ouvrit dans le mur.
- Du sang ?
- Non, le gêne des Anciens.
Je passais dans le nouveau passage et, les autres me suivirent.
Nous arrivèrent, une fois avoir descendu les (au moins 100) escaliers, dans une vaste pièce, avec, dedans, deux grand tombeaux.
Les bougies s'allumèrent.
- Alors, que comptez vous faire ? me demanda Ronon.
- Le tombeau renferme l'abscisse...
- Nous devons y aller, dit Guenièvre. A bientôt.
- Au revoir, fit Arthur.
Puis ils disparurent définitivement...
avatar
Miss_Evan_Lorne
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 25
Localisation : sur Atlantis... ^^
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjumellesennemies.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Graal :

Message  Gaïa le Sam 24 Mai 2008, 22:40

mdr c'est un peu glauque pour sa main!!!!
pauvre Lorne!!
j'adore mieux cette suite (oui moi parler très la France xD)
vivement la prochaine
avatar
Gaïa
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://joe-flanigan-fan.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Graal :

Message  Miss_Evan_Lorne le Ven 30 Mai 2008, 20:49

^^
avatar
Miss_Evan_Lorne
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 25
Localisation : sur Atlantis... ^^
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjumellesennemies.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 7 : Drôle de maladie. ( sûrement le pire chapitre que j'ai écris)

Message  Miss_Evan_Lorne le Dim 01 Juin 2008, 20:22

- Bon, en avant !
Je me dirigeais vers le premier tombeau, je lisais ce qu'il y avait marqué dessus : "Ici repose le célèbre et grand roi Arthur, fils d'Uther Pendragon."
- Aidez moi !
- Vous n'allez pas... ouvrir cette tombe ? demanda John inquiet.
- Bien sûr que si.
- ...
- Vous voulez le Graal oui ou non ?
- .. oui.
Il se dirigea vers le tombeau et m'aida à l'ouvrir avec le major Lorne.
Une fois le tombeau assez ouvert, j'examinais le contenu, et, sur le rebord intérieur, avait gravé quelque chose, des symboles.
- J'ai trouvé ! Eclairez moi s'il vous plait major.
Il approcha la lampe.
- Oui, c'est bien ça, le tombeau renferme l'abscisse, je l'ai.
J'écrivais les symboles sur un morceau de papier.
- Vous avez une adresse ? me demanda Mc Kay.
- Oui.
- Je crois que c'est tout ce qu'on a ici.
- mmm... on devrait rentrer, tant qu'on le peux.
- On ne trouvera plus rien ici.
- D'accord, on rentre.
Ils commençaient à marcher. Mais moi je restais sur place, mon mal de tête me reprit, je sentis ma chair se déchirer et du sang couler sur mon visage, je commençais à y voir trouble... Je m'évanouis de nouveau.

Je sentais qu'ils essayaient de me réveiller, et j'entendais leurs voix... Mais je restais dans les vappes...
Je sentis quelqu'un me soulever et me transporter pendant un long moment... puis, plus rien...

Quand je me réveillais, j'étais dans un bon lit, et une main chaude était sur mon bras. j'entendis une voix faible, et, cette main s'enleva dès que j'ouvris les paupières.
Laura et John étaient à côté de moi, et, un peu plus éloignés, Carson et Weir.
Je me relevais doucement.
- Comment vous sentez vous ? me demanda Carson.
- Oh d'enfer. Je rêve ou je suis sur Atlantis ?
- Vous ne rêvez pas, on est rentré de suite après qu'on est trouvé l'adresse.
John se rapprocha de moi.
- Vous êtes vraiment sûre que ça va ?
- Mais oui...
Weir arriva.
- Bonjour, ça va ?
Je levais les yeux au ciel.
- Si vous continuez comme ça non...
- Je vous ai fait des analyses, mais je n'ai absolument rien trouvé... vous savez d'où ça peut provenir ?
- Non docteur...
- Je vais vous garder un peu en observation.
- Oh non !
- Oh si.
Je soupirais.
Les autres sortirent.
- Le colonnel Sheppard et le major Lorne m'ont expliqué ce qui c'est passé pendant ces deux jours, mais il me manque des passages, des passages où vous étiez seule, vous m'expliquez... Ah et c'était vraiment des fantômes ?
- Oui madame... même que Guenièvre elle aimait pas le major... xD bref.
Je me rallongeais.
- Qu'est ce que vous voulez savoir ?
- Qu'est ce qui c'est passé dans ce puits ?
Je lui racontais mon récit de A à Z.
Puis Carson arriva et lui demanda de partir pour que je puisse me reposer...
Quelques heures après, je ne sais pas exactement quand, je me réveillais, et ma blessure et mes égratinures avaient complètement disparut... Je me levais, me rhabillais, et voulut sortir de l'infirmerie, mais manque de chance, le docteur Beckett rentrait juste à ce moment là.
- Non non, non ! Vous restez ici et vous vous reposez !
- Mais je vais bien s'il vous plait !
- Non. Allez vous rassoir.
- Mais regardez, je n'ai absolument plus rien !
- C'est justement le problème. Ah major Lorne vous tombez bien, je vais vous faire votre piqûre. Quand à vous demoiselle, vous retournez dans votre lit.
- Mais...
Je me tournais vers le major Lorne.
- Qu'est ce que vous faites ici ?
- Le docteur Beckett va nous vacciner, pour aller sur la nouvelle planète, Mc Kay a trouvé des plantes venimeuse.
- Vous y allez quand ?
- Cet après-midi.
-Ah la poisse...
- Vous voulez venir ?
Mon regard s'illumina.
- Vous pouvez m'emmenez ?
- Oh, je pense... si j'insiste un peu auprès du docteur Weir...
- Merci merci merci !!!
Je lui sautais dessus et faillit le faire tomber sur un lit de l'infirmerie (hum...xD).
- Ehh pas ici jeunes gens... fit Carson en riant.
D'un coup, je lâchais le major Lorne.
- Humm... je plaisante.
Je retournais dans mon lit.
Les heures passaient et je m'ennuyais grave... quand le major Lorne arriva.
- Allez demoiselle on part en mission.
- Quoi?! Mais elle peut pas!! cria Carson, elle est en observation.
- Ordre du docteur Weir.
- Elle va voir celle là...
Furieux, il partit.
- On continue la quête ?
- Euh... non, le docteur Weir préfère attendre encore un peu... on va sur XPG 482.
- Génial, elle est vraiment d'accord ?
- Oui... mais il y a certaines conditions...
- Lesquelles... ?
- Vous restez collé à moi, et dès que vous avez un problème vous me le dites et on rentre de suite sur Atlantis.
- Super, on y va ?

Nous étions en route, nous traversâmes la porte des étoiles, il y avait juste l'équipe du major Lorne et moi.
Nous traversâmes un champ quand une questtion me vint à l'esprit :
- Au fait vous êtes arrivé jusqu'aux village comment ?
- On a fait comme vous pour le champ magnétique.
- Et le village ?
- Tout était détruit, il n'y avait aucun survivant...
- Guenièvre est pas venu vous hanter ?
J'éclatais de rire.
- En tout cas, je sais pas ce que vous lui avez fait, mais elle ne vous aimez pas !
- J'avais remarqué !
- Au fait, on fait quoi ici ?
- On doit aller voir si il y a encore quelqu'un sur cette planète, les Wraiths sont passés par là.
- Oh...
Nous arrivâmes au village, mais il n'y avait plus personne.
Les maisons étaient intactes.
Mais j'entendis un bruit... Je m'approchais d'une maison je crus voir un petit garçon..., mon mal de tête me reprit, j'avais tellement mal que j'étais pratiquement plié en deux et je commençais à ne plus voir grand chose... tout devenait flou.
- Major ! fit une voix derrière moi.
Le major Lorne vint vers moi.
- Eh ça va ?
- Non !
- Vous avez de la fièvre, ammenez moi une couverture !
Je sentis que le major Lorne m'enroulais dans une couverture, moi, j'avais de plus en plus mal, et je n'y voyais pratiquement plus rien, je sentais de nouveau ma chair se déchirer, et le sang reccommençait à couler, le major Lorne m'allongea par terre et donna l'ordre de rammener le docteur Beckett.
Les quinzes minutes où j'attendais le docteur Beckett avec le major Lorne, et Raviell (un des deux hommes qui étaient partis avec nous), me semblaient interminable, j'avais de plus en plus froid, et de plus en plus mal.
- Allez restez avec nous, le docteur va bientôt arriver.
J'était contre lui, et, il me tenait la main, il avait les mains chaudes, mais cela ne me réchauffait pas...
Raviell essayait d'arrêter le sang.
- Major...
- Chuut, gardez votre force, Beckett vient de traverser la porte.
- Il a juste encore 2km à faire...
- Chuut...
Le docteur arriva à peu près 5 minutes après.
- Je vous avais dit de ne pas l'emmener !
- Soignez là au lieu de crier !
- Je ne peux rien faire ici...
- Alors il faut la transporter !
- Aidez moi !
avatar
Miss_Evan_Lorne
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 25
Localisation : sur Atlantis... ^^
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjumellesennemies.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Graal :

Message  Gaïa le Mer 04 Juin 2008, 15:39

la pauvre de elle
va-t-on bientôt savoir pourquoi elle pisse le sang?
vivement la suite Smile
avatar
Gaïa
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://joe-flanigan-fan.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 8 : Le petit garçon.

Message  Miss_Evan_Lorne le Sam 12 Juil 2008, 21:10

Quelques heures plus tard, j'étais de retour à l'infirmerie, et comme d'habitude, Laura était à mes côtés.
- Mais qu'est ce qui ne va pas chez moi bon sang ?!
- Le docteur ne sait pas ce que tu as...il sait juste que c'était dans le puit. Ils pensent envoyer une équipe pour voir si il y a pas une sorte de gaz bizarre qui aurait pu te faire ça...
John et le docteur Weir venait d'entrer dans la pièce.
- Il y avait un petit garçon sur la planète, vous l'avez installé où ?
- Pardon ?
- Le major Lorne ne nous a pas parlé d'un petit garçon...
- Mais si, il l'a même rammené sur Atlantis, je l'ai vu qui traversait le couloir.
- Ecoutez, ce qui est bizarre, fit Carson, c'est qu'elle n'a absolument rien d'anormal, elle est en parfaite forme...
- Assez pour s'évanouir 2 fois...
- 3... fis-je exaspérée.
- Bon, vous restez sur Atlantis vous partez nulle part pour l'instant !
- Ok.
Le docteur Beckett me laissa partir, et je me promenais ainsi dans la cité, vu que je n'avais rien d'autre à faire...
Alors je décidais d'aller dans la salle d'entrainement voir Ronon.
Arrivé à la porte je le vis qui entrainait 3 gars, et le colonnel Sheppard qui discutait et regardait le "spectacle" avec le major Lorne.
- Alors ça roule ? me fit John.
Tout le monde se retourna vers moi.
- Euh.. d'enfer !
Les autres continuaient à s'entrainer. Je m'approchais du colonnel.
- Les pauvres, qu'est ce que vous les faites torturer ?
- Mais il leurs fait rien de bien méchant.
- Ah ouais, ben venez ! lui cria un d'eux.
- Bon... euh, continuez les gars !
- Chef impitoyable...
- Je sais, je sais, c'est ce qu'ils disent tous...
-Bon moi jy go, je vais faire un tour du côté de Mc Kay...
Je me dirigeais à présent vers le bureau de Mc Kay quand je vis un petit garçon, seul, assis contre un poteau.
Je m'approchais doucement de lui.
- Ben qu'est ce que tu fais ici, et tout seul ?
Le garçon me fixait mais il ne répondait pas.
- Quel est ton nom ?
- L'invisible...
- Quoi ? Mais pourquoi ?
- Parce qu'il y a personne qui me voit.
- Mais si moi je te vois.
- Mais tu es la seule.
- Et pourquoi ça ?
- Parce que c'est toi.
- C'est moi quoi ?
- Tu mourras.
- Quoi ?!
- C'est ta tête.
- Et tu sais ce que j'ai ?
- Non, mais je sais comment te guérir. Si tu ne guéris pas à temps, tu mourras.
- Et c'est quoi comme médicament ?
- Ce n'est pas un médicament...
- Et c'est quoi alors ?!
- Tu dois continuer la quête et l'achevé.
- Mais...
Il disparut.
- Je dois partir sur cette nouvelle planète... sinon... je vais mourir...
Je retournais voir Sheppard.
- Il faut que je vous parle !
- Ben venez.
Je me rapprochais de lui.
- Les gars on arrête ! Qu'est ce que vous voulez ?
- Je sais, non, je crois savoir, ce que me veut le ptit garçon.
- Mais arrêtez de délirer ! Vous êtes la seule à l'avoir vu et, en plus vous avez pris un coup sur la tête !
- Mais... Il m'a parlé !
- Eh, qu'est ce qu'il vous a dit ?!
- Laissez tomber, de toute façon vous me croyez pas.
Je partis furieuse.
- De tout façon c'est la spécialité d'Atlantis !!!!

Je rentrais dans ma chambre et m'asseyais sur mon lit.
Je réfléchissais à ceux que je devais faire.

Ronon regarda John de travers.
- Quoi ?!
- Rien.
- Elle est en plein délire je vais pas faire le gentil colonnel qui croit tout ce qu'elle dit.
- Elle est malade.
- C'est pareil.
Ronon soupira.
- Eh où vous allez ? lui cria John.
- La voir. Moi je vais l'aider au lieu de l'enfoncer !
- Ben quoi...


Quelques minutes après quelqu'un entra dans ma chambre.
- Je peux vous parlez ?
C'était Ronon.
- Si vous voulez.
- Non, plutôt c'est vous qui allez me parler.
Je lui racontisa ce que le petit garçon m'avais dit.
- Alors ? Je suis folle ?
- Non, juste mal barrée...

John était dans le bureau du docteur Weir.
- Qui c'est qui a voulut cette réunion ?
- Ronon.
- Pourquoi ?
- On le saura bientôt.
Il y avait le major Lorne, le lieutenant Cadman, Mc Kay, Teyla, et bien sûr le docteur Weir.
Ronon et moi entrèrent dans la pièce.
- Ronon ?
- Nous partons en mission, venez si vous voulez mais nous on part.
- Je présume que vous n'avez pas besoin d'autorisation ? lui demanda le docteur Weir.
Le petit garçon venait d'apparaitre.
- Ils te laisseront pas partir... Ils veulent te garder, ils ne veulent pas que tu accomplisse ton destin. Mais tu dois partir ou tu mourras. Je te suivrais dans la quête et t'aiderais.
Ronon était en train de raconter ce que je lui avais dit.
- Et vous devez aller à la nouvelle adresse ?
Il hocha de la tête.
Le petit garçon et moi nous regardâmes fixement.
Je le trouvais bizarre.
Tout d'un coup il se dirigea vers un vase, et le fit tomber.
- Qu'est ce que...
- Qu'est ce que c'était ? fit Weir.
Les autres avaient vu le vase tomber, comme par magie.
- Sûrement le vent...
Moi j'étais fixé sur le petit garçon, il me regarda dans les yeux et ma chair se redéchira, le sang commençait à couler, mais je ne sentais rien, je ne sentais plus rien, j'étais fixé sur le petit garçon.
Tout d'un coup, j'eue comme une vision, j'étais dans un village, on aurait dit qu'il était du moyen-âge, et les Wraiths l'envahissaient C'était violent, les villageois couraient dans tous les sens.
Je sentis quelque chose derrière moi, je me retournais, un Wraith était devant moi. Je ne pouvais ni bouger, ni crier, j'étais comme figée. Il allait me vider quand je sentis un main sur moi, une main chaude qui me fit sortir de ma vision : le petit garçon me tenait la main et il me dit avant de disparaitre :
- Sauve toi.
- Darwin ? Darwin ?
Je tâtais ma tête, il n'y avait pas de sang, et aucune trace de blessure.
- Quoi ?
- Vous voulez partir quand ?
- Maintenant.
- Vous avez mon autorisation. dit le docteur Weir.
- Quoi ? Mais nous on doit déjà partir en mission, fit John.
- Alors ils partiront avec SGA-3.
Je soupirais et levais les yeux au ciel.
- Nous pouvons partir mon équipe et moi, dit le major.
- Non, j'ai besoin de vous sur le Deadalus.

Donc après nous être préparé, nous traversâmes la porte des étoiles.
Une fois arrivé derrière, la porte se désactiva.
- Bon, Weir veut un contact toute les heures, alors ne vous éloigniez pas trop, fit le sergent Battle.
Je me retrouvais seule, je visitais un peu, il n'y avait pas grand chose. Tout était calme...
Quand j'entendis des branches craquer derrière moi. Je me retournais mais je ne vis rien, environ une heure après, nous nous regroupâmes devant la porte des étoiles pour avoir un contact audio-visuel avec Atlantis.
- Darwin vous vous en occupez.
- Et vous sergent, vous avez fait quoi depuis tout à l'heure ?
- Rien !
- Génial...
J'activais donc la porte des étoiles, et le contact se fit.
- Dr Weir ?
- Je vous reçois. Alors ?
- Alors quoi ? De l'herbe, des arbres c'est tout...
- Vous savez ça fait un moment, fit John, il se peut que ça soit détruit depuis le temps...
- Ou sous la terre, fit Mc Kay, sérieusement vous pensiez trouver quoi ?
- Je sais pas...
- Mais où est le sergent Battle ?
- Quelque part, pas très loin...
J'entendis quelque chose, des bruits de pas...
Je regardais discrètement les alentours mais je ne vis rien.
Le sergent Battle était sous un arbre et faisait une sieste, les deux autres militaires étaient un peu plus loin et, attendaient je ne sais quoi...
- Abbrutit...
- Pardon ? fit le docteur Weir.
- Euh, rien !
- Vous avez visité toute la planète ?
- Non, j'ai du faire... 500 mètres....
- Et le sergent ?
- Oh lui....
Je me retournais vers lui.
- Il surveillait la porte... Bon moi je continue.
- Vous voulez votre équipe ? Ils sont de retour depuis environ 3/4 d'heure.
- Alélouia... oui, je les attend.
Environ 10 minutes après, la porte des étoiles s'activa, John Teyla et Ronon traversèrent.
- Moi, je vais du côté où j'étais.
- Ok, je vais avec Teyla de l'autre côté, fit John.
Donc nous nous mîmes à marcher, Ronon et moi.
Environ 15 minutes après, il n'y avait toujours rien.
Mais Ronon crut voir des silhouettes dans des buissons....
Il sortit sa super arme (celle qui fait de gros trous xD) et se dirigea vers là-bas quand une troupe de Wraiths nous foncèrent dessus : il y en avait au moins 10.
Ronon en tua 2, et moi avec mon petit 9mm, j'en blessa un... whaou...
En plus je savais pas trop viser...
Puis, Ronon reçut une décharge incapacitante et moi j'eue un coup sur la tête par derrière... comme si j'en avais déjà pas assez eue...
Quelques temps plus tard, je me réveillais, j'étais attaché à côté de Ronon.
- Où on est ?
- Je sais pas...







[ Ben alors, pourquoi y'a plus personnes ? Remonte petit forum, remonte ! ]
avatar
Miss_Evan_Lorne
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 25
Localisation : sur Atlantis... ^^
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjumellesennemies.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Graal :

Message  Gaïa le Dim 20 Juil 2008, 13:46

oooooh je vois trop Ronon devant le bureau de la vieille, heu de Weir
"grrrrr j'veux un briefing"
il était plein d'action ce chapitre!
vivement la suite!
et j'espère qu'on va en apprendre plus sur ce petit garçon What a Face
avatar
Gaïa
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://joe-flanigan-fan.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 9 : La bague de Gudrun

Message  Miss_Evan_Lorne le Jeu 15 Jan 2009, 12:50

Nous étions dans une sorte de vieille grange, un Wraith entra.
- Bonjour, vous avez bien dormit ?
Il se mit à rire.
- Qu'est ce que vous voulez ?? fit Ronon sur un ton agressif.
- La bague.
- La quoi ? fis-je étonnée.
- Celle qui a le pouvoir.
- Un pouvoir ?
- Rhhh.... le pouvoir d'exaucer des voeux, créé par les Anciens, de la chair fraiche à volonté... mmmm....
- ....
- On l'a pas !! lui cria Ronon.
- Je sens que l'un de vous d'eux sait où elle est !! Et quand je le saurais, je le ferais parler, et je le dégusterais ensuite lentement...
Il sortit de la pièce.
- De quoi il parlait ? demanda Ronon.
- Je sais pas, il faut trouver un moyen de sortir d'ici !
On essayait de se détacher, mais les noeuds était trop épais.
- Où sont les autres ??
- Mais qu'est ce que j'en sais !!!
Il se leva d'un coup.
- Vous avez réussit ?
Il me montra un couteau et il me détacha.
- Chut, il doit y avoir des gardes dehors.
- Comment on sort ??
Ronon regarda discrètement dehors c'était désert à par deux imbéciles de Wraiths qui jouaient avec du foin...
On sortit discrètement, ils captérent rien, et on alla se cacher derrière un tas de bois.
- Bon qu'est ce qu'on fait maintenant ? demandai-je à Ronon, un peu inquiète.
- On attend.
- On attend quoi ?
Les deux Wraiths s'éloignèrent derrière la grange.
- Ca !!!
Il fonça vers... ben à travers la planète.
- Eh attendez moi !!!
Je le suivis.
Environ 10 minutes après, on entendit du mouvement plus loin, on avait compris que les Wraiths savaient que nous nous étions enfuis.
- Je reconnais l'endroit, c'est là où on était quand ils nous ont kidnappés.
- Ah...
On vit des silhouettes un peu plus loin , on reconnut le sergent Bellick, il faisait partit de l'équipe du major Lorne.
On se dirigea vers lui et il nous emmena à la porte des étoiles.
10 minutes après nous y étions.
Il y avait Teyla et John, avec l'équipe du major Lorne.
- Où vous étiez passé ??? nous cria John.
Ronon explica ce qui c'était passé à John, Teyla et Lorne.
- Ca va ? nous demanda John.
- Très bien.
- Ronon ??
Il se retourna vers moi.
- Vous vous rappelez ce que le Wraith a dit ?
- ... oui.
- Ca serait bien de la trouver non ?
Il soupira.
- Vous voulez le Graal, vous voulez Excalibur, et maintenant la bague en plus !!
- ... Ben quoi...
- Si ça se trouve il a mentit.
- Eh ben moi je pense pas.
- De quoi vous parlez ? fit Teyla.
- Un Wraith nous a parlé d'une certaine bague magique, qui exauceré les voeux.
- ... Il pourrait nous aider à trouver le Graal ?
- Ben oui.
- ...
Le petit garçon apparut.
- Il a dit que l'un de vous savez où était la bague, mais ce n'est pas toi qui le sait, c'est moi.
-... sur Atlantis... acheva John.
- Quoi ?!
Tout le monde se retourna surprit de ma réaction.
- Vous avez... un problème... ? me fit John.
- Où elle est ???
- Qui ? me demanda John.
- Elle est sur cette planète... vers le nord. Exactement là où tu avais tes anciennes visions, fit le petit garçon.
Que j'y pense, vous n'avez pas eu sa description alors la voici : il faisait environ 1m50, était brun et avait les yeux bleu/vert.
- Comment tu es au courant de ça toi ?
- ...
Les autres m'observaient comme si j'étais folle. Le petit garçon disparut.
- Je sais où elle est !!
- Qui ? fit John.
- La bague !
- Ah... et où ?
- Là-bas !!!
Je montrais une direction.
- Comment vous le savez ? me demanda Ronon.
- Il me la dit.
- Mais qui ?
- Le garçon !
John leva les yeux au ciel.
- Vous me croyez toujours pas ??
- C'est pas ça, c'est que ça tient pas la route votre histoire !!
- Comment ça, ça tient pas la route ??!
- Bon, vous retournez sur Atlantis et nous, on la cherche votre bague !
- Non, je sais exactement où elle est, je veux venir !
- Pas de discussion c'est un ordre !!!
Je le regardais de travers.
- Et pas besoin de me faire ces yeux là !
Je me dirigeais vers le DHD, et composa l'adresse d'Atlantis, puis, je rentrais mon code d'identification.
La porte des étoiles s'activa.
Je me murmurais des choses :
- Abbrutit, vous savez pas ce que vous êtes en train de faire...
Teyla se dirigea vers moi.
- Je vous crois, mais on ne sait pas où est le Graal.
- Moi je sais où le trouver, quand on aura la bague !!!!!
- Dites moi où elle se trouve.
- Je sais pas, j'ai un trou de mémoire...
Elle repartit vers les autres. Quelques secondes après :
- Attendez ! me cria John.
Je me retournais.
- Sur Atlantis vous ferez que des conneries alors vous restez ici, vous partez avec le major Lorne dans la direction que vous voulez. Je veux vous voir dans deux heures.
-... merci... c'est trop gentil....
Je partis dans la bonne direction, le major me suivit.
Environ 10 minutes après, je commençais à reconnaitre les environ.
- Vous avez pas eu de... nouvelles crises depuis la dernière fois ?
Je le regardais et esquisa un petit sourire.
- Non. Pourquoi ? Vous êtes inquiet pour moi ?
- Oh.. pas particulièrement...
Décue, je ne lui laissa pas finir sa phrase.
- C'est par là.
Il me regardait, et comprit qu'il m'avait véxée....
D'un coup, mes mains se mirent à trembler...
Le major ne vit rien et heureusement d'ailleur !
Je trouvais que mes crises se faisait de plus en plus proche... et je commençais sérieusement à avoir peur.... il fallait absolument que je retrouve le Graal !
Je reconnus l'endroit : un champ, et un arbre au milieu.
Je m'arrêtais devant l'arbre.
- Bon... Qu'est ce que je fais maintenant ?
- Je sais pas... me répondit le major, alors, que ce n'était pas à lui que je parlais...
J'étais toujours vexée...
J'éxaminais les environs... mais je ne voyais rien de spécial.
J'essayais de me souvenir... mais rien ne me revint...
Je réfléchissais...
- ... l'arbre...
Le major Lorne me regardait d'un air interrogateur.
- Alors ?
- ... je ne sais pas...
Je me dirigea vers l'arbre. Et je m'assis en face de lui.
J'examinais le sol et je sentis que le sol était fragile à un endroit, on aurait dit qu'il y avait quelque chose dessus.
- Il faut creuser.
- Vous êtes sûre ??
- Non. Mais on peut toujours essayer...
Nous retournâmes à la porte des étoiles et nous emmenâmes les autres, l'équipe du major Lorne et du colonnel Sheppard se mirent à creuser.
Au bout d'environ une heure et demi, Ronon trouva un passage vers une galerie souterraine :
- Je l'ai.
Tout le monde se dirigea vers le petit trou.
- C'est bon les gars, arrêtez ! cria John. Bon et maintenant qui veut descendre.
- Docteur Darwin, fit Rodney.
- Pourquoi toujours moi ????
- Parce que vous êtes la seule à pouvoir passer.
Je le regardai de travers.
- Je pense que je peux passer, fit Teyla.
- Oui c'est ce que je disais... fit Mc kay.
- D'accord vous y allez, fit John.
Il lui mirent du matériel d'escalade, et Ronon devait se charger de la faire descendre. Et elle commença à descendre de quelques mètres.
- Alors ???
- Je vois le fond.
- Bien, fit John.
Environ 5 minutes après elle était en bas.
- Les murs sont gravés en Ancien et il y a une sorte de console avec des symboles dessus.
- Quel genres de symboles ? lui demandai-je.
- ... des dessins, je ne sais pas trop ce que ça représente.
- Est ce qu'il y a un emplacement spécial ?
- Oui, on dirait que c'est pour mettre nos mains.
- Hum... il faut que je descende.
- C'est bon en bas Teyla ? demanda John.
- Oui colonnel.
- Ok. Vous descendez.
Une fois le matériel installé, je commençai à decendre, à peine 5 minutes après, j'étais en bas.
Le fond était grand, les murs étaient gravés d'Ancien, en or. Il y avait au milieu de la pièce environ à un mètre du mur, une console en pierre avec des symboles et deux emplacements, chacun pour une main.
On aurait dit que c'était des lettres de l'alphabet.
- Ca représente quoi ? me demanda Teyla.
- Je pense qu'il faut composer un nom ou un mot.
- Lequel ?
- Je sais pas...
Il fallait que je réfléchisse. Dans quelle but étions-nous venu ici ?
La bague !!!!
Il n'y avait pas les bonnes lettres pour former ce mot... il fallait peut-être mettre son nom... mais qu'est ce que c'était ?
- Quelle lettres y a t-il ??
- G,D,R, N, et deux U.
- ... peut-être que c'est marqué sur l'un de ces murs ?
- Non, ça parle, je pense, de ce qui ce passera si on ne rentre pas le bon mot.
- On remonte, on demandera aux autres si ils ont la bonne réponse.
- Ok.
Dix minutes après, nous étions toute les deux remontées.
- Alors ?
Teyla leur expliqua. Quelques secondes après, John proposait des mots complètement incompréensibles et inexistants.
- ...euh... Nurdug, Goodrun, Druugn...
- Vous avez dit quoi ??!!!
- Druu...gn !
- Non avant !
- Euh...
- Good run ? fit le major.
- Mais oui !!! Vous êtes un génie major !
- Eh c'est moi qui l'est dit !!!
- Gudrun !!!! Descendez moi.
- Je viens avec vous, fit John.
Une fois tout les deux en bas, je commençais à placer les pierres.
- Au fait c'est qui Gud..run ??
- Un mec dans une vieille légende.
Il me manquait plus que la dernière à placer....Je respirait un bon coup... et la plaça. Un bruit se fit entendre dans les entrailles du mur.
D'un coup il s'ouvrit en deux... et une lance en sortit et se dirigea en face de moi à vive allure pour me transpercer quand le petit garçon apparut mystérieusement, il me regarda et repartit, une fois la lançe à moins d'un mètre de moi, elle s'arrêta net. Une sorte de bouclier était autour de moi. Des pierres commencèrent à s'écrouler et le bouclier disparut, John se plaqua sur moi par terre, pour me protéger des éboulements, quelques secondes après, il n'y avait plus que de la poussière qui volait.
- Ca va ?
- D'enfer, répondis-je en toussant.
Nous nous relevâmes.
- Qu'est ce qui c'est passé ?
- On a la bague....
Effectivement, la bague était sortit, elle était en or, avec une grande pierre verte et noire.
Je me dirigeais vers elle.
- Attendez, si y'a encore un piège ?
Je ne l'écoutai pas, je la prise, et rien en se produisit... et je la mise à mon doigt.
- Elle est belle hein ??
- Elle...
Des trous sortirent des murs et de l'eau commençait à couler à flot.
- ... oh oh.... et si on montait demanda John.
Déjà, au moins un mètre avait coulé.
- Bonne idée colonnel.
Nous remontâmes en hâte. Et nous ressortîmes à l'air libre de justesse.
- Qu'est ce qui c'est passé ??? s'exclama Mc Kay.
Les autres nous regardaient d'un air interrogateur. Nous étions trempés, et on saignait à quelques endroits.
- Oh rien... fit John, et si on rentrait ?
- Vous.. vous avez la bague, dit Mc Kay en retant stupéfait, il venait de remarquer qu'elle était à mon doigt.
- Oui.
- Et il ne sait encore rien passé ?
- Non, puisque je ne lui ai pas encore demandé quoi que ce soit...
- ...
avatar
Miss_Evan_Lorne
Ancien

Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 25
Localisation : sur Atlantis... ^^
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjumellesennemies.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Graal :

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum